Livraison à 6,99$ en bas de 75$- Cueillette en boutique gratuite
Mes études en design de mode

Mes études en design de mode

 Je me rappelle, il y a presque huit ans déjà, je commençais à étudier en design de mode... ça passe tellement vite.

*Mes moments à l'école et mes devoirs (Si vous allez loin dans mes photos Instagram vous verrez mes premières créations)

Lorsque j’ai commencé, j’ai fait le gros saut dans le vide et je suis allée étudier à Montréal. Nouvelle vie en appart, nouvelle école, nouvelle rencontre. J’ai d’ailleurs rencontré plein de belles personnes, mais sur presque la moitié de mes nouveaux amis, ils ont changé de programme. Par contre, moi je savais que j’étais à ma place.

* Mes création pour le défilé de fin d'étude en design de mode.

Alors étudier en mode c’est quoi? C’est beaucoup de travail, des soirs de fermeture à l’école, aller et dépenser plus de deux fois par jour à la Coop mode, aller au délicieux café Capucine du centre sportif (l’endroit où je dépensais beaucoup trop ahah), et dans mon cas ça été beaucoup de plaisirs. La réalité est que 85 % de mon temps je l’aimais, mais l’autre 15 %, lorsque mes travaux et études me submergeais, j’avais hâte que ce soit fini. Mais jamais je n’ai pensé abandonner.

 Pour en venir au programme : les locaux du département de mode sont trop bien équipés. Tout y est que lorsque tu as terminé l’école te rend compte qu’il te manque beaucoup de matériel. Les profs, tu t’y attaches surtout à la dernière année lorsque tu passes toutes tes journées avec eux. Ils sont passionnés et ils sont-la pour les étudiants. Tout ce qui ce rattache au cégep Marie-Victorin est wow.

* Je faisais des tuques tricotés et avec pompons de fourrure comme entreprise durant mon année à l'université. 

 J’habitais à 10 minutes de marche. J’allais au gym de centre sportif avec ma coloc après avoir soupé et étudier, ça nous vidait la tête. J’ai eu de bons moments avec mes amis. Moi qui ne pensais pas aller au cégep, je l’ai fait! J’ai eu la persévérance et malgré la difficulté que j’ai eue dans les cours de base, je réussirais tout du premier coup. J’ai eu beaucoup de doute sur l’avenir et sur ce que ce diplôme allait m’apporter. Mais j’aimais ce que je faisais. Et aujourd’hui, je me rends compte que ce diplôme avait tout pour moi. Il m’a permis de savoir qui je suis, ce que j’aime et il m’a dirigé aussi à l’université en administration. Et oui encore des études finalement.

* Avec mon diplôme en design de mode, je me suis gâtée avec un coin de couture quand on à déménagé dans notre première maison.

 Lorsque tu sors du programme de design. Tu peux avoir ta marque, accumuler de l’expérience sur le marché du travail (il y a beaucoup plus de travail que tu ne le penses) ou continuer à l’université. Pour ma part, j’avais peur de quitter la sécurité de la vie d’étudiante alors j’ai été à l’université. Après une session à temps plein de théorie, je trouvais ça dur et pas très stimulant. Voilà le cégep fini, j'ai continué avec les trois options. J'ai continué des études à temps partiel, j'ai travaillé pour Reitmans et j'ai développé ma compagnie. L’idéal non?

Dans la vie, il n'y a pas de hasard, j'ai fait ce que je devais faire avant de savoir que j'allais avoir ma compagnie, ces expériences, mon permis de me rendre où je suis.

 Sur ce... Je l’ai aimé d’amour le cégep Marie-Victorin et j’y garderais les meilleurs souvenirs et surtout je lui dois ma réussite.


Laisser un commentaire